Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

POUR L'ARCHEVÊQUE DE PARIS, "LES MUSULMANS NE COMPRENNENT PAS LA LAÏCITÉ"

 Inscriptions closes
 
0
Catégorie
REVUE DE PRESSE
Date
dimanche 23 décembre 2018 00:00

Michel Aupetit, archevêque de Paris, a estimé au micro du "Grand Rendez-vous" sur Europe 1 qu'un important travail de pédagogie sur la laïcité devait être organisé avec la communauté musulmane.

INTERVIEW : Emmanuel Macron s’est engagé à construire un islam de France afin de lutter contre l’intégrisme islamiste. Une ambition qui pourrait notamment passer par une modification de la loi de 1905. "Les musulmans sont persuadés que l'on ne peut pas parler de Dieu en France. Ils ne comprennent pas la laïcité. Pour eux, c'est l'interdiction de parler de Dieu", constate Michel Aupetit, archevêque de Paris, invité dimanche du Grand Rendez-Vous Europe 1/CNews/Les Echos.

"Les questions de fond". Pour ce membre du clergé, organiser un débat œcuménique apportera une réponse plus efficace à la radicalisation qu'une structuration de l'islam. "Plus on négociera avec les officiels, plus il y aura des officines clandestines", assure-t-il. " "C'est à cela que nous devons nous attaquer. Comment peuvent-elles naître ? Comment nous pouvons – et je pense que les musulmans sont prêts à le faire – réfléchir sur des questions de fond ?"

"Ce ne sont pas les questions juridiques ou administratives qui vont régler les problèmes de religion", assure ce prêtre. "Il faut se réunir, discuter avec eux et réfléchir sur le fond : qu'est-ce que l'homme, quelle est sa relation à Dieu ?", interroge-t-il encore.

Source : https://www.europe1.fr/societe/pour-larcheveque-de-paris-les-musulmans-ne-comprennent-pas-la-laicite-3826652

 
 

Toutes les Dates

  • dimanche 23 décembre 2018 00:00