Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

L'EDUCATION NATIONALE SE DOTE D'UNE PLATEFORME POUR SIGNALER LES INCIDENTS RACISTES

Catégorie
REVUE DE PRESSE
Date
vendredi 21 décembre 2018 00:00

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé aujourd'hui le lancement d'une nouvelle plateforme permettant aux enseignants de signaler des incidents racistes ou antisémites afin de décider des suites à y donner. "C'est une plateforme pour signaler des faits de racisme et d'antisémitisme, (...) de façon à rectifier le tir chaque fois que c'est nécessaire", a indiqué au micro de France Bleu Azur le ministre, en déplacement à Nice jeudi. "Nous avons des équipes capables de venir dans les établissements pour aider les collèges, les écoles, les lycées dans des situations où ils n'y arriveraient pas tout seuls", a-t-il ajouté.

Les suites peuvent être de nature "pédagogiques et éducatives quand l'enfant se fait le porte-parole bruyant voire violent de préjugés qui existent dans sa famille" et peuvent prendre la forme d'une rencontre de l'école avec la famille. "Mais cela peut aussi relever de suites judiciaires quand il s'agit de faits graves dont les motifs sont le racisme et l'antisémitisme", a précisé M. Blanquer. La nouvelle plateforme est calquée sur celle qui permet depuis cette année au personnel de l'Education nationale de saisir l'équipe nationale laïcité, pour des problèmes tels que la contestation de certains enseignements au nom de la foi ou le refus d'aller en gymnastique de la part de certaines jeunes filles.

Une adresse de saisine destinée aux professeurs et autres agents permet de signaler des comportements ou des paroles portant atteinte à la laïcité et d'être recontactés dans les 24 heures. Sur cette plateforme "laïcité", depuis la rentrée, 330 cas ont donné lieu à l'intervention d'une équipe académique et 40 ont nécessité le déplacement de l'équipe nationale. Les collèges sont davantage concernés, avec 47% des incidents signalés du 3 septembre au 23 novembre. Les trois quarts du temps, le problème vient d'un élève ou d'un parent.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/20/97001-20181220FILWWW00112-l-education-nationale-se-dote-d-une-plateforme-pour-signaler-les-incidents-racistes.php

 
 

Toutes les Dates

  • vendredi 21 décembre 2018 00:00