BIBLIOTHÈQUE

Taslima Nasreen

Nationalité : Bangladesh
Né(e) à : Mymensingh , le 23/08/1962

Biographie :

Taslima Nasreen (ou Taslima Nasrin, en bengali : তসলিমা নাসরিন) est une femme de lettres bangladaise.

Issue d'une famille pauvre et inculte, elle a fait des études de médecine spécialisées en gynécologie et a exercé dans un hôpital public dès 1986.

Menacée par des fondamentalistes islamiques par suite de ses prises de position (dans ses romans et articles) en faveur des femmes opprimées et contre les religions qui justifient l'oppression et particulièrement contre la religion islamique mysogine, elle a été obligée de quitter son pays en août 1994 et de s'installer en Suède. En juin 1995, elle choisit d'habiter à Berlin. Depuis elle habite à Stockholm, New York (où sa sœur réside), et surtout Kolkata, la capitale de l'État indien du Bengale-Occidental, où elle tente d'obtenir la nationalité indienne, qui lui est refusée.

En mars 2007, sa tête a été mise à prix par un groupe islamiste indien.

Mi-février 2008, elle obtient la prolongation de son visa indien pour six mois, jurant que l'Inde était devenu sa seconde patrie et refusant de venir à Paris pour recevoir le prix Simone-de-Beauvoir qui venait de lui être décerné.

Le 19 mars 2008, elle est obligée de se réfugier en Europe où elle avait déjà été contrainte en 1994 de trouver refuge après avoir été accusée de blasphème par des musulmans radicaux en Inde.

Le 21 mai 2008, elle reçoit le Prix Simone-de-Beauvoir et est faite citoyenne d'honneur de Paris le 7 juillet 2008.

Taslima Nasreen est revenue en Inde en janvier 2010. Pour des questions de sécurité, le lieu de résidence de l'auteur de « Lajja » (« La Honte ») -roman qui l'a contrainte à l'exil après sa publication, en 1994- est tenu secret.


Publié par le même auteur

Libres de le dire

Année: 2010
Vues: 837