Categorie: ESSAIS
Editeur: Seuil
Pages: 292
ISBN: 978-2-02-063255-3
Année: 2004

Vues: 1232

Résumé

Le passé de résistante et de déportée de Germaine Tillion fait trop souvent oublier qu'elle fut, et demeure, une ethnologue de renom, spécialiste de l'Algérie. Entre 1934 et 1940, elle passe plusieurs années dans les Aurès, cette région de l'Algérie qu'elle qualifie elle-même " d'oubliée de Dieu et des hommes ".

C'est le récit de sa vie de communion avec la population nomade qui est ici présenté : vie de découvertes mais aussi de solitude, dans des campements austères, des jours entiers passés sans voir âme qui vive. Ce n'est pas sans humour que Germaine Tillion décrit également le petit monde des fonctionnaires coloniaux. À la fois témoignage-récit d'une vie d'ethnologue et essai sur les nomades, leurs rites et leur imaginaire, ce livre nous fait découvrir les années d'initiation d'une grande " mère Courage " de notre siècle