Categorie: ESSAIS
Editeur: Seuil
Pages: 732
ISBN: 9782020135320
Année: 1993

Vues: 1162

Résumé

Un mouvement religieux surgit aux confins des deux grands empires - le byzantin et le sassanide - qui dominaient la moitié occidentale du monde. Dans une ville de l'ouest de l'Arabie, La Mecque, Mahomet entreprit d'appeler hommes et femmes à se réformer moralement et à se soumettre à la volonté de Dieu, telle qu'elle s'exprimait dans ce que ses partisans et lui-même considéraient comme des messages divins à lui révélés. Ils prendraient plus tard la forme d'un livre : le Coran. Avec la naissance de l'islam s'ouvre l'Histoire des peuples arabes, manuel synthétique sur le monde arabophone et musulman.

Albert Hourani retrace, depuis le VIIe siècle jusqu'aux années quatre-vingt, l'émergence religieuse, culturelle et politique d'un ensemble aujourd'hui au coeur des enjeux géopolitiques. À partir du califat de Bagdad à l'autorité bientôt contestée et partagée, s'étend une civilisation brillante incorporée ensuite à la puissance ottomane, "dernière grande expression de l'universalité du monde islamique". À l'orée du XIXe siècle, l'Europe conquérante domine le monde puis le nationalisme arabe symbolisé par Nasser s'affirme au travers des deux guerres mondiales. Le rejet du modèle occidental, les conflits violents qui agitent les pays arabes, l'influence des superpuissances achèvent le tableau sur un temps d'intense remise en question.